Signification des cartes du tarot de Marseille

Image
Le but ici est de donner aux utilisateurs de mon site Veritarot un aperçu global et facilement compréhensible des différentes cartes du tarot symbolique traditionnel.

Aspects généraux des cartes et des arcanes

Plusieurs détails entrent dans l’interprétation des cartes et des arcanes. Cela peut être : les couleurs, la disposition des symboles, les chiffres, les lettres, les valeurs des cartes, la forme des images …

Les arcanes sont divisés en deux catégories : les mineurs et les majeurs.

Les arcanes mineurs sont utilisés pour confirmer les révélations obtenues des majeurs. Il n’est pas commode de les utiliser tant que l’on ne maîtrise pas parfaitement les majeurs. Au nombre de 14, les arcanes majeurs sont subdivisés à leurs tours en 4 familles à savoir Les épées, Les bâtons, Les coupes et les derniers qui correspondent chacun à L’air, Le feu, L’eau et La terre. Ces 4 branches peuvent être aussi un outil d’analyse dans les domaines : affectif, intellectuel, professionnel et financier.

De l’autre côté, les arcanes majeurs sont des cartes représentant en général un ou plusieurs personnages dans des situations spéciales. Ces lames sont au nombre de 22. Ce sont les plus importantes dans le jeu de tarot de Marseille. Elles s’interprètent par contre sous différents aspects et différents points. Dans l’aspect général du tarot de Marseille, les cartes permettent de connaître les qualités ainsi que les défauts d’une personne, ses atouts et ses faiblesses. Sur le domaine professionnel, sentimental, sens général, et financier, les cartes permettent de dégager ce qui sera négatif ou bien positif. Il est également possible de connaître l’évolution de la santé grâce à ces arcanes majeurs, et d’autres détails comme un lieu et/ou une date.

Présentation graphique des cartes d’arcanes majeurs

1 LE BATELEUR : c’est un personnage du Moyen Age, reconnu pour sa force et l’agilité dont il fait preuve. Jeune homme possédant un denier en or, un gobelet, un poignard, des dés …

2 LA PAPESSE : sur la carte est dessinée une femme tenant un livre entre ses mains et chapeautée d’une tiare à 2 couronnes.

3 L’IMPERATRICE : représentée par une femme assise avec un sceptre dans les mains.

4 L’EMPEREUR : c’est un homme d’autorité, de pouvoir que l’on voit sur la carte. La question se pose s’il est vient de se lever de sa chaise ou bien il est entrain de s’assoir.

5 LE PAPE : comme son nom l’indique, ce sera l’image d’un Pape qui figure sur la carte. Un homme à barbe blanche portant sur sa tête une tiare pontificale.

6 L’AMOUREUX : la représentation de la carte est illustrée par trois personnages humains en bas et par l’ange cupidon dans les cieux. Un homme accaparé par deux femmes dont l’une est plus belle que l’autre.

7 LE CHARIOT : c’est un homme qui conduit un chariot mené par deux chevaux. L’homme semble être un conquérant heureux.

8 LA JUSTICE : le personnage est celui d’un homme qui porte une couronne, une balance qui reflète la justice dans sa main gauche ainsi qu’une épée dans sa main droite.

9 L’HERMITE : l’image est illustrée par un homme qui vit à l’écart de la société, étant donné que c’est un religieux.

10 LA ROUE DE LA FORTUNE : la carte est marquée par une roue en mouvement grâce à l’action de deux génies. Un sphinx à la tête couronnée trône en hauteur.

11 LA FORCE : c’est l’image d’une femme ouvrant la gueule d’un lion avec facilité. Elle est coiffées un chapeau en forme de 8 retourné.

12 LE PENDU : un personnage suspendu par l’un de ses pieds à une branche. L’une de ses jambes et pliée en croix.

13 L’ARCANE SANS NOM : sa représentation celle d’un personnage squelettique, marchant, en train de faucher.

14 LA TEMPERANCE : l’image sur cette carte est celle d’une femme faisant passer un liquide d’une jarre bleue à l’intérieur d’une autre, rouge.

15 LE DIABLE : Un personnage connu pour sa laideur, androgyne ainsi que la présence de 2 diablotins attachés.

16 LA MAISON DE DIEU : Une tour possédant 3 orifices est frappée par la foudre. 2 individus châtiés se retrouvent projetés au sol.

17 L’ETOILE : c’est une femme qui s’agenouille au bord d’une source sous les étoiles.

18 LA LUNE : Deux chiens aboyant sous la lune éclairant un étang.

19 LE SOLEIL : Un ensoleillement merveilleux rayonnant massivement sur deux jeunes personnages presque nus.

20 LE JUGEMENT : un ange dans sa hauteur jour d’une trompette. Au bas de la lame, deux humains nus sortant de terre accueillent un enfant.

21 LE MONDE : c’est une femme nue dont le corps est entouré d’une couronne de laurier. Aux coins de la carte le taureau, le lion, un aigle et un ange représentent les 4 éléments essentiels.

22 LE MAT : Un voyageur vagabond barbu dont le pantalon est lacéré par un chien. Le fou du roi ? Pas si sûr.

Significations de chacune des arcanes et lames majeurs.

Les arcanes majeurs

Les significations de chaque lame pour les arcanes majeurs sont les suivantes :

1 LA BATELEUR : se traduit par un commencement, le début, la présence d’esprit, un fait qui va arriver. Dans le sens négatif, il représentera le menteur, les difficultés à conclure, une personne escroc. Cette 1ère carte définit dans l’ensemble la potentialité de la personne en consultation, mais selon la disposition de la carte, ce seront les mauvaises ou les bonnes qualités qui se manifesteront. C’est l’ouverture de la voix initiatique.

2 LA PAPESSE : symbolise généralement les secrets et les mystères, le calme et la sérénité absolue. Elle indique la présence d’intuition, la confiance, la patience, la connaissance et la bienveillance. Elle possède la connaissance intrinsèque de toutes les richesses mystérieuses. Lorsque la Papesse est renversée dans son tirage, il représente de la paresse, des rancunes, des actes immoraux, de l’hypocrisie et une évolution dans le mauvais sens d’une situation. Cette carte s’appelle aussi la matrice.

3 L’IMPERATRICE : appelée aussi la carte de la pensée, elle relate l’état d’esprit d’une personne intelligente, cultivée, efficace ainsi que des réponses positives à ses attentes. Annonciatrice d’une nouvelle heureuse au niveau de l’argent, de la santé par exemple. Renversée cette lame annonce la présence de traits de caractère comme l’arrogance, le culte de soi, la bêtise, la mauvaise réussite et l’échec dans des projets professionnels ou scolaire.

4 L’EMPEREUR : la carte de la matière et de la réalité. Elle décrit de bonnes perspectives quant à la réalisation ou bien la concrétisation d’un projet. La qualité de leader animée par une grande volonté dans le travail et les affaires. Un sens aigu de l’autorité.

Retournée, cette lame peut tendre à prouver également qu’une personne est entêtée, que son équilibre est entrain de lâcher et que ce ne sera pas facile pour lui d’assumer ces rôles et d’arriver à ce qu’il souhaite : Echecs sentimentaux car trop orgueilleux, violence physique et verbale.

5 LE PAPE : qualifié aussi comme étant le rectificateur invisible de la spiritualité. Le fait de l’avoir dans un tirage positif favorise une vision sereine des échanges humains : discussions calmes, empathie, sagesse et compréhension du monde qui nous entoure. Elévation spirituelle également. Dans le sens inverse cette carte indique des soucis d’intériorisation des problèmes, un chemin de vie faussé, inadaptation à la sérénité.

6 L’AMOUREUX : ou la croisée des chemins ou encore la multiplicité des choix. C’est la carte qui affirme l’enthousiasme d’une personne, le désir, la liberté, l’hésitation entre 2 amours, entre plusieurs options professionnelles. Les aspects négatifs que la carte relate sont le doute qui se traduit par le manque de confiance et l’incertitude, la jalousie qui peut mener jusqu’à la rupture d’une relation.

7 LE CHARIOT : La maîtrise et le progrès, ce sont les deux choses que cette carte promut lors de son tirage. Le chariot indique alors une victoire méritée, un rapprochement vers un but, et des mouvements. Les points négatifs résident dans le fait qu’il annonce un accident, des empêchements, une personne dictatoriale et voire même une perte de contrôle.

8 LA JUSTICE : qui se conforme bien à la loi des hommes ou de la nature. Elle influe sur la vie du consultant grâce à une organisation bien structurée de ce qu’il entame, à l’importance de l’équité, un sens pratique aigu. En sens inverse, la carte de la justice va se traduire par des problèmes avec la loi, des procès à venir et surtout du déséquilibre.

9 L’HERMITE : Elle fait appel à la réflexion, à la sagesse, aux expériences. Mais aussi synonyme de solitude et d’abnégation. Professionnellement comme en amour, les choses peuvent être lentes à décanter et le rythme de vie trop stagnant. Dans le contraire, l’Hermite sera source de méfiance, de tristesse, de solitude engendrée par la timidité ainsi que le manque de sérieux. Ou encore d’un individu jeune, sans logique, fonceur et impatient.

10 LA ROUE DE LA FORTUNE : connu aussi comme étant la carte du hasard et d’autres alternatives de vie. Elle désigne la joie de vivre, par de la chance, la capacité d’agir et le gout de l’aventure. En sens contraire, elle fera l’objet d’une malchance, d’insécurité à cause de l’attitude de joueur compulsifs, de troubles bipolaires ou de difficultés professionnelles.

11 LA FORCE : se traduit par la volonté d’être indépendant étant donné que la confiance en soi, l’énergie et le courage sont déjà là. Carte de l’énergie et de la vitalité. La face cachée de cette lame : l’impatience, la colère, la fatigue qui peuvent conduire aux échecs. C’est surtout le désir qui gouverne cette carte.

12 LE PENDU : caractérise les promesses ainsi que les sacrifices à faire pour les tenir. Ce qui sera possible grâce au don de soi et au désintéressement. Il peut être en même temps la raison d’une impuissance et d’une utopie, d’une dépendance, mais surtout de sacrifices inutiles, de trahison de situation frustrantes aussi bien dans une relation amoureuse que dans le milieu de travail.

13 L’ARCANE SANS NOM (LA MORT) : symbolise la nécessité de changement pour arriver à une finalité autre. Elle est un indice de foin de période professionnelle, d’un amour qui se termine ou de rupture familiale. Spirituellement elle évoque le monde nouveau, la renaissance. Par analogie, les côtés négatifs se traduisent par des échecs fatals, une fin à laquelle on ne peut pas remédier, la maladie voire même la mort.

14 LA TEMPERANCE : caractérisée souvent par l’harmonie conduisant a plus de sociabilité, d’adaptabilité. Elle correspond également à un miracle, aux loisirs et aux sensations de bien-être. La tempérance peut être une marque de faiblesse dans le caractère facilement influençable, le laisser-aller, l’humeur changeante.

15 LE DIABLE : procure les sensations de jouissance de la vie, la possession des choses, d’avoir une vie plus ou moins accomplie dans de nombreux domaines : argent, sexualité, nourriture, force. La domination est la clé de voute de cette lame. Le manque d’empathie envers autrui est flagrant. Cette carte est parallèlement le siège de l’égoïsme, de problèmes financiers, de crimes, délits et violences physiques ou psychiques.

16 LA MAISON DE DIEU : La lame du cataclysme, de la destruction, du châtiment. Cela peut etre une perte d’argent, un procès, une rupture amoureuse ainsi que tous les épisodes catastrophiques d’une vie comme de grosses dettes. Ceci étant dit, elle cache le pouvoir de sein de la reconstruction et de la réparation, du pardon aussi. Mais elle sera source de catastrophes, de chutes, de problèmes de santé non mortels.

17 L’ETOILE : c’est la carte qui donne les outils pour bien s’assurer de la bonne réalisation de ses projets. Elle est caractérisée par l’amitié, le charme, le soutien, la confiance l’art ainsi que l’espoir. Des rentrées d’argent peuvent être espérées. Mais en sens inverse (si retournée), à cause de mensonges, de naïveté, l’absence de scrupules, la désorientation elle peut conduire à un retard dans la réalisation de ses rêves.

18 LA LUNE : elle incite à faire travailler l’imagination, à suivre les traditions pour avoir une vie familiale pleine de bonheur qui se traduit parfois par une naissance ou un mariage. Elle est le siège de la sensibilité, du rêve mais aussi et par analogie à la paresse. La lune met en garde les personnes qui fuient la réalité aux déceptions qui vont s’en suivre et à d’autres problèmes tels que l’alcool et les drogues.

19 LE SOLEIL : c’est la carte des sentiments sincères, de la paix, du bonheur, de l’amour et de la lumière spirituelle. Relations affectives épanouies, rentrées d’argent inespérées. Bref, la réussite sociale, financière et sentimentale. Le soleil dans des cas contraires pourrait représenter une position arrogante et hautaine envers les autres. L’envie de paraitre mieux que l’on ne l’est réellement ou de ce qu’est sa réalité de vie.

20 LE JUGEMENT : est la carte définissant le changement soudain dans le sens plutôt positif. Cela peut être dans une relation amoureuse (nouvelles rencontres), dans le travail (heureuses concrétisations). Dans ce contexte, elle va se traduire par le succès, la résurrection, la rapidité, la stabilité, un avenir positif. En négatif cette lame sera celle de l’agitation, de la tristesse, du manque de perspective.

21 LE MONDE : une réussite générale qui sera le fruit du savoir-vivre, qui va procurer l’épanouissement. D’un autre côté, le monde sera l’origine d’une déconsidération dans la société, menace à la perte de ce que l’on possède et l’impression que notre personne est en guerre contre le monde.

22 LE MAT : Personnage complexe dont la valeur numérique est le 0. Ces traites de caractères pouvaient être assimilés à un fou il y a encore quelques décennies. Mes recherches récentes prouvent que le MAT est le symbole de l’hyperactivité (TDA / H), caractères génétiques présents depuis le chasseur cueilleur du paléolithique. Aspects positifs : Originalité, créativité, empathie, sensibilité … Négatifs : impulsivité, instable, frustration